Alternative medicals

Alternativemedicals

Ail noir : Cet or noir ultra riche en antioxydants protège vos artères, et pas que…

Avez-vous l’habitude de faire ce geste pour vos repas ?
Vous voyez de quoi je parle, bien évidemment de la découpe de votre ail.
Et vous avez bien raison, sa saveur puissante n’a pas d’égal pour relever le goût de vos plats favoris

Mais ce que vous ne savez pas, c’est qu’à chaque fois que vous ajoutez de l’ail à vos plats, vous activez aussi une puissante molécule appelée l’allicine.

L’allicine, c’est elle qui confère à l’ail son goût et son odeur particulière.

C’est à elle qu’on doit le goût et l’odeur si caractéristique de l’ail, mais c’est aussi un puissant principe actif. En effet l’ail présente déjà des particularités très intéressantes pour votre organisme [Passeportsante] :

L’ail est utilisé depuis des siècles pour traiter divers problèmes de santé et nombreuses civilisations l’ont intégré dans leur pharmacopée naturelle.

Il était notamment utilisé en Egypte pour améliorer la santé du cœur et la santé globale de l’organisme.

On raconte même que, lorsque Khéops, commanditaire de la plus grande pyramide d’Egypte, supprima la ration quotidienne d’ail, ce fut la première grève de l’Histoire…
Pour cause, les bâtisseurs des pyramides considéraient qu’il était difficile de travailler sous le soleil brulant sans l’aide précieuse de cette plante comestible…

Mais je vais vous parler aujourd’hui d’une forme d’ail révolutionnaire aux vertus beaucoup plus puissantes que sa forme classique : l’ail noir !

Les véritables origines de l’ail noir sont inconnues. Selon certaines sources, il serait originaire de Corée, il y a plus de 4 000 ans.

Selon d’autres, au Japon. Quelle que soit sa provenance, l’ail noir est un ingrédient très populaire dans la cuisine d’Asie de l’Est, notamment au Japon où il est considéré comme un aliment fonctionnel (un aliment ayant des effets bénéfiques sur la santé).

L’ail noir dans le TOP classement des 20 meilleurs antioxydants au monde

Lorsque les bulbes deviennent noirs, l’allicine de l’ail se transforme en un composé chargé en antioxydants.

Et c’est par ce processus que l’ail noir renformerait beaucoup plus d’antioxydants que l’ail cru, ce qui renforce ses propriétés santé.

Le taux antioxydant est mesuré chez les nutritionnistes par cet indice de référence, mis au point par des biochimistes de renom. C’est le tableau de référence qui permet de comparer précisément le taux antioxydant des principaux nutriments :

L’ail cru est déjà officiellement dans le top 18 des meilleurs antioxydants au monde.
C’est ce qu’atteste le classement officiel ORAC ci-dessous :

Aliments (100g)

Activité antioxydante/100g (µmol TE)

1) Clou de girofle

314 446

2) Cannelle

267 536

3) Origan

200 129

4) Safran des Indes

159 277

5) Poudre de cacao pure

80 933

(…)

(…)

18) Ail frais

5 708

L’ail frais se place déjà naturellement en 18ème position des meilleurs antioxydants au monde.

Une fois transformé en ail noir, son activité antioxydante est démultipliée, ce qui le remonte encore de plusieurs places dans le classement et le placerait de fait parmi les meilleurs antioxydants au monde.

Bénéfices de l'ail noir contre les maladies cardio-vasculaires

Les études ont déjà démontré que l’allicine présente dans l’ail est un principe actif très puissant pour aider à maintenir la santé cardiovasculaire.

Il est primordial de conserver les parois des artères lisses et souples dans la prévention de la “plaque artérielle” responsable des accidents (infarctus, AVC, embolies).

En effet, votre organisme est attaqué de toute part au quotidien : C’est effet DESTRUCTEUR du stress oxydatif sur vos artères.
Le stress oxydatif est l’origine des radicaux libres qui attaquent le corps et provoquent un effet nocif comparable à celui de la rouille sur le métal. Dans le corps humain, leur attaque se manifeste par des tissus et des cellules détériorés, ce qui conduit au vieillissement et bien plus :

Lorsqu’ils entrent en contact avec vos artères, les radiaux libres les « rouillent » progressivement. Par ailleurs, avec le cholesterol, les artères vont s’obstruer et c’est l’origine des maladies cardio-vasculaires.

• Si l’obstruction se produit au niveau du cou ou du cerveau, la conséquence peut être une attaque cérébrale
• Si l’obstruction se produit dans une artère de la jambe, vous risquez de graves lésions artérielles.
• Et si les artères coronaires sont rétrécies, là c’est carrément l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde ou l’insuffisance cardiaque qui peuvent arriver.

Les antioxydants sont les remèdes naturels qui permettent de rompre la chaine de formation des radicaux libres dans l’organisme (nccih.nih.govet de limiter ainsi les effets de vieillissement et dégénération des cellules, engendrés par ces substances.

On comprend donc aisément le bénéfice de l’ail noir en tant qu’oxydant ultra puissant.

Le processus de fermentation fait que l’ail noir contient beaucoup plus d’antioxydants que l’ail cru (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Pourquoi ? Car l’allicine, le composé qui donne à l’ail son odeur piquante lorsqu’il est écrasé, est converti en composés antioxydants comme les alcaloïdes et les flavonoïdes pendant la fermentation de l’ail noir (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov, pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Une étude de 2014 a révélé que l’activité antioxydante totale augmentait considérablement dans l’ail noir au cours du vieillissement. Dans cette étude, l’ail a atteint sa teneur maximale en antioxydants à 21 jours de fermentation (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

L'ail noir pourrait réduire le risque d'infarctus

Des études ont montré que l’ail noir peut réduire les indicateurs de maladies cardiaques, notamment les taux sanguins de cholestérol total, de LDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides. Il peut également augmenter le HDL (bon cholestérol) (sciencedirect.com).

Une étude animale a comparé les effets de l’ail cru et de l’ail noir chez des rats qui se remettaient de lésions cardiaques dues à l’ischémie, c’est-à-dire à l’absence de flux sanguin vers le cœur.

Les chercheurs ont constaté que l’ail cru et l’ail noir contribuaient tous deux à améliorer la circulation sanguine afin de protéger le cœur des lésions (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Une autre étude animale a révélé que l’extrait d’ail noir contribuait à réduire les taux de lipides sanguins, de triglycérides et de cholestérol total chez les rats soumis à un régime riche en graisses. Des taux élevés de ces éléments indiquent généralement un risque accru de maladie cardiaque (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Dans une autre étude animale, l’ail noir a réduit les taux élevés de triglycérides et de cholestérol, réduisant ainsi le risque de maladie cardiaque (ncbi.nlm.nih.gov).

Une autre étude a donné à 60 personnes présentant un taux de cholestérol élevé 6 grammes d’extrait d’ail noir vieilli ou un placebo par jour pendant 12 semaines. L’ail noir a augmenté le HDL (bon cholestérol) et réduit les marqueurs potentiels de maladies cardiaques (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Une étude a donné à des participants souffrant de maladies coronariennes 20 grammes d’extrait d’ail noir par jour pendant 6 mois. Ceux qui l’ont consommé ont vu leur taux d’antioxydants augmenter et leurs indicateurs de santé cardiaque s’améliorer par rapport à ceux qui ont pris un placebo (frontiersin.org).

Ail noir : de nouveaux et nombreux bénéfices

La transformation en ail noir améliore le pouvoir cardio-protecteur de l’ail. … Et le secret de cette transformation ne provient pas d’Egypte. Elle est originaire du Japon !

L’ail noir, kuro ninniku en japonais, est un ail ordinaire (de la variété allium sativum) dont les têtes entières ont été vieillies dans des conditions très spécifiques – chauffées à basse température, entre 60 et 77°C (140 à 170°F), avec un taux d’humidité de 70% à 90%, pendant au moins 2 semaines et jusqu’à 60 jours.

La transformation du goût, de la texture et de la couleur des gousses d’ail est le résultat de cette caramélisation très lente, connue sous le nom de “réaction de Maillard”, une réaction chimique entre les sucres et les protéines qui se produit pendant la cuisson d’un aliment.
Alors que les gousses prennent une couleur anthracite, la pelure extérieure reste blanche.

Nous l’avons vu précédemment, l’ail noir est donc extrêmement prisé pour ses nombreuses vertus sur la santé.

Pour le Docteur Franck Senninger, nutritionniste interrogé sur Doctissimo, il est particulièrement indiqué pour stimuler le système immunitaire et prévenir le vieillissement cellulaire
.

C’est le fameux effet DESTRUCTEUR du stress oxydatif sur votre organisme.

Une glycémie élevée non contrôlée chez les personnes atteintes de diabète peut augmenter le risque de complications, notamment des lésions rénales, des infections et des maladies cardiaques.

Dans une étude de 2019 sur des rats nourris avec un régime riche en graisses et en sucre, le traitement avec un extrait d’ail noir a entraîné des améliorations métaboliques telles que la réduction du cholestérol, la diminution de l’inflammation et la régulation de l’appétit (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Une étude plus ancienne réalisée en 2009 sur des rats atteints de diabète a révélé que l’activité antioxydante de l’ail noir pourrait aider à protéger contre les complications qui résultent souvent d’une glycémie élevée (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Dans une autre étude animale de 2019, les chercheurs ont nourri des rats avec un régime riche en graisses. Les rats qui ont consommé de l’ail noir ont connu des niveaux significativement plus bas de glucose et d’insuline dans leur sang par rapport à ceux qui n’en ont pas consommé (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

L’activité antioxydante de l’ail noir fermenté à l’aide de la bactérie Lactobacillus bulgaricus pourrait même contribuer à prévenir le développement du diabète gestationnel, selon une étude portant sur 226 femmes à risque (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

L’ail noir peut aider à prévenir l’inflammation qui peut altérer la mémoire et détériorer les fonctions cérébrales au fil du temps.

Les scientifiques suggèrent que l’accumulation d’un composé protéique appelé bêta-amyloïde provoque une inflammation dans le cerveau qui augmente le risque de maladie d’Alzheimer.

Une étude sur des rats a révélé que l’ail noir pouvait réduire l’inflammation du cerveau causée par la bêta-amyloïde et même améliorer la mémoire à court terme (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Dans une autre étude, des chercheurs ont induit un stress oxydatif dans le cerveau de rats. L’administration d’un extrait d’ail noir aux rats a empêché ce stress oxydatif de provoquer des troubles de la mémoire (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov).

Le problème c’est que… Tous les extraits d’ail noir ne se valent pas

Il est très difficile de réaliser le véritable ail noir, car il correspond à des conditions très spécifiques de vieillissement et d’humidité.

C’est pourquoi il est très rare de trouver de vrais fabricants du véritable ail noir.

J’ai pour ma part cherché une alternative aux différents laboratoires Suisse que l’on peut trouver sur internet par manque de confiance à la lecture de leurs avis, plutôt négatifs.

Par ailleurs, la mission de Alternativemedicals est de référencer les pépites Françaises !

J’ai donc épluché des dizaines de pages Google avant de trouver notre pépite : l’Etuverie.

L’étuverie, c’est l’histoire de deux amis de longue date : Nicolas et Fabien. Depuis plusieurs années ils souhaitaient valoriser les produits issus de l’agriculture locale, trop souvent transformés loin des zones de production.

Le déclic a lieu lors d’un voyage en Asie où ils découvrent l’ail noir et ses qualités tant nutritionnelles que gustatives. Ils décident de créer une filière de valorisation de l’ail de Lomagne, région dont ils sont originaires.

L’étuverie est installée au sein de la ferme familiale dans laquelle Nicolas a grandi, une exploitation agricole biologique toujours en activité.

L’intégralité de l’ail est biologique et provient d’exploitations gersoises. Il est rigoureusement trié et sélectionné selon le cahier des charges exigeant de l’étuverie.

ail noir
preloader